Open National de VENDÉE (85)

Le carnet d'Antoine. Compte rendu de l'Open National de Vendée aux Sables d'Olonne

 

Open National de Vendée 2015

 

Tout d’abord un grand merci à Stéphane Mouchard, délégué AFEBAS de Vendée, pour son accueil et sa participation financière à l’édition du magazine Open Mag de Vendée. Comme tous les délégués AFEBAS, il participe à la vie du magazine.

Je suis arrivé aux Sables d’Olonne en même temps que les grandes marées, qui restent un phénomène impressionnant pour celui qui n’en avait jamais vu.

Le principal dans tout cela, c’est quand même le lieu où nous allons évoluer durant ce week-end de compétitions. Et bien les Vendéens n’ont pas été avec le dos de la cuillère : une impressionnante salle de spectacle sise dans un immeuble moderne abritant… le casino ! Attention, non pas le casino où l’on va acheter son pack de bière, non, un vrai, celui dans lequel on parie des sous ! Merci aux organisateurs d’avoir choisi ce lieu pour nous accueillir avec cette  salle de billard, son beau parquet et sa grande baie vitrée d’où l’on pouvait admirer la mer et ses vagues majestueuses.

Il est vrai qu’il y aura quelques modifications à prévoir pour l’année prochaine en ce qui concerne l’agencement de la salle, allée centrale un peu plus large, un peu plus de chaises, les tables de Grand Prix dans un espace mieux réparti. Mais les vendéens ont eu le mérite d’accepter le défi d’organiser un Open National qui n’était pas programmé après le désistement de l’Open d’Aquitaine. Il faut saluer le travail des bénévoles. Le mérite aussi d’avoir eu le plus grand nombre d’inscrits en Open pour la saison 2014/2015. C’est le résultat d’un travail effectué sur le terrain par les dirigeants. Interview d’un délégué AFEBAS.

La fête a commencé dès le vendredi soir avec un NC et un libre. J’ai remarqué, ce vendredi soir, la présence d’anciennes gloires du billard en AFEBAS, Rénaldo Silly et Landry Chevrier. Interview de Fabrice Mandin. Sans doute y en avait-il d’autres, mais je ne suis pas encore assez imprégné dans ce milieu pour tous les reconnaître.

Le vainqueur du NC homologué est :

Le vainqueur du tournoi libre est :

Le samedi, place à l’Open National avec ses 247 inscrits.

L’Open National de Vendée a été remporté par Sébastien Gauly face à Sébastien Jérôme. Interview de Sébastien Gauly. Ont été éliminés en demi-finale, Jérémy Jovinel par Sébastien Gauly et Richard Jacquet par Sébastien Jérôme.

Eliminé prématurément au premier tour de l’Open National, Johan Magalhaès : « J’ai du mal à me concentrer quand je joue en début de tableau. J’ai joué contre contre un bon joueur, il mène 3 à 0 quand je me suis mis dans le match, 3 à 1, 3 à 2. Ensuite je me loupe sur une bille facile, sans doute une déconcentration au mauvais moment en fin de partie, ce qui permet à mon adversaire de fermer et de remporter le match 4 à 2 ».

Grand Prix AFEBAS : deux montagnes se rencontrent, Paul Coldrick et Christophe Thébault. C’est Paul Coldrick qui s’impose 7 à 5. Interview de Paul Coldrick. Cette finale entre les deux ténors a engendré de nombreux applaudissements de la part du public lors de phases de jeux d’un niveau très relevé. Un résumé de la rencontre sur Open Mag.

Interview de Christophe Thébault.

Lors de cette compétition phare, j’ai remarqué Christopher Doury, joueur non permanent du Grand Prix, demi-finaliste du dernier Open National, tournant en rond comme une âme en peine. Je n’ai pas voulu l’interpeller pour lui poser quelques questions et le stresser encore plus. Il attendait son tour, son match contre Stéphane Mroczkowski, un des favoris du Grand Prix. Je l’ai rencontré à la fin de son match : « J’ai commencé le match complètement stressé, n’ayant plus la faculté de réagir. J’ai commencé à me sentir mieux quand le score était en faveur de Stéphane, 6 à 0. C’est mon premier Grand Prix, c’est une belle expérience ». Tomber contre un favori dès le premier tour, ce n’est certes pas un avantage. Christopher Doury perd 7 à 2 contre Stéphane Mroczkowski qui perd en demi-finale face à Christophe Thébault, 7 à 6.

On a vu encore un Frédéric Dionet malchanceux au premier tour contre Antoine Storme. A 6 partout, Fred est sur sa dernière jaune quasiment droite avec une noire bien placée. Il la loupe. Antoine rentre ses billes, libère une poche en mettant la jaune adverse à la bande, puis empoche la noire. Victoire 7 à 6 sur le fil d’Antoine et encore une défaite malheureuse pour Fred.

Pour son premier Grand Prix, Philippe Constantin a du compléter sa garde-robe avec un nouveau costume de joueur de Grand Prix (la prise de poids !). Interview de Philippe Constantin par José.

Dans le tournoi féminin, victoire de Isabelle Vaudaux Rut face à Virginie Verkerke. Interview d’Isabelle Vaudaux Ruth. Ont été éliminées en demi-finale, Stacy Verrier par Isabelle Vaudaux Ruth et Cirielle Maerten par Virginie Verkerke.

Résumé de la finale sur Open Mag.

Dans le tournoi espoirs, victoire de Erwan Quentin face à Erwan Guibert. Ont été éliminés en demi-finale, Clément Dubois et Jessy Fèvre.

En championnat, en Elite et en Nationale 1 les rencontres sont acharnées, la pression monte d’Open en Open. Si en Elite on connaît les deux premiers, en Nationale 1 rien n’est fait. Et à chaque Open son petit lot de surprises, les Loups qui battent les Combattants et qui accrochent les Daltons, le Droopy Pool 2 qui vient à bout des Crack Tapis (11 à 9), le Death Angel’s battu par le Vincennes, les Ninjas battus par le Has Been. Ce qui fait qu’en Nationale 1/B il y a 5 équipes en 6 points. C’est captivant ! Dans le groupe A, c’est tout juste un peu plus clair, Le Droopy Pool 1 et les Daltons se détachent un peu mais les poursuivants ne sont pas loin, le troisième est à 4 points du deuxième et du troisième au dixième il y a 7 points.

Caméra vidéo  trottoir en plein match de championnat chez les Ninjas.

A suivre le compte rendu complet...