Open National de St JAMES (50)

 

Compte rendu de l’Open National de St James janvier 2015

 

C’est dans la petite ville de St James, dans la Manche, que l’Open National AFEBAS a posé ses tables. Arrivé à St James le vendredi, et après avoir posé mes valises à l’hôtel, je me suis mis à la recherche de l’Espace le Conquérant où devait se dérouler l’Open. J’avais bien trouvé l’endroit, pensais-je, mais pris d’un doute j’ai d’abord voulu vérifier avant de poser mon matériel. En poussant la porte, je me suis dit « ce n’est pas là ». Une grande salle, une lumière tamisée, une musique de jazz apaisante, pas de moquette mais un magnifique parquet, une ambiance de discothèque branchée, quoi. Une ambiance qui incitait plutôt à entamer quelques pas de danse. Mais il y avait des billards, c’était donc bien là. Le lieu idéal pour une compétition AFEBAS. (Un inconvénient quand même, prendre des photos avec un manque de lumière évident et sans utiliser de flash cela devient un vrai casse tête. Pour les interviews, Dave et moi avons trouvé un coin sur la scène avec assez de lumière). Et puis Denis Ameline est venu m’accueillir et j’ai pu redescendre sur terre. Tous ces ingrédients ont fait que l’Open National s’est déroulé d’une façon reposante, calme, sereine. C’est vrai que le dimanche, lors des journées de championnat, l’atmosphère a quelque peu changé : cris de joie, applaudissements nourris, embrassades, la musique ne produisait plus son effet magique. Et pour cause, la fin du championnat approche, les rencontres sont captivantes, serrées, il y a des points perdus qui vont coûter cher ou des points gagnés qui libèrent le stress retenu avec peine pendant un match et qui génèrent une explosion de joie. A noter que, comme Pascal Gourdoux à l’Open du Sud, Denis Ameline participe au financement du Magazine Open Mag pour Saint James.

Denis Ameline m’avait préparé trois tables, près de la table de marques où je pouvais entreposer mon matériel. Ce week-end de compétitions avait démarré le vendredi soir avec un NC 1R, un flyer et un tournoi vétérans.

Le flyer a été remporté par Yvan Sknoezeck (interview vidéo). Finaliste, Laurent Michard. Eliminés en demi-finale, Jihad Chakib et Julien Diamy.

Le tournoi vétérans a été remporté par Christophe Pieccuch face à Rodolphe Fouillat. Eliminés en demi-finale, David Pierret, mon compère, et David Ducanos.

Le NC 1R a été remporté par Franck Lambin (interview vidéo) face à Quentin Dumont. Eliminés en demi-finale, Jacques Hoareau et Ludovic Letellier.

Le samedi, place à l’Open National avec sa consolante et son tournoi féminin, et comme plat de résistance le Grand Prix AFEBAS. Le dimanche, vidéo de la remise des trophées.

L’Open National a été remporté par Pascal Gressier, qui fêtait ce jour là son anniversaire, 40 ans (interview vidéo). Pascal a gagné sa finale face à Fabien Couédon. Ont été éliminés en demi-finale, Fabien De Marco et Kévin Godeau. Eliminés en quart de finale, Christopher Doury, Maurice Coutagne, Patrick Le Lay, Kendy Morin.

Le tournoi féminin a été remporté par une habituée des podiums, Karine Cruz face à Céline Hérambert, une non moins habituée elle aussi (vidéo de la remise des Trophées). Ont été éliminées en demi-finale, Stacy Verrier et Virginie Vervecke. Karine Cruz fut victorieuse à l’Open de Châtellerault et à Vivy finaliste face à Virginie Vervecke, vainqueur. Céline Hérambert a remporté le tournoi de Morée. Stacy Verrier a été demi-finaliste à Châtellerault. On retrouve en quart de finale, Isabelle Vaudaux Ruth, une ancienne championne du monde qui revient très fort. Rien que du beau monde chez les féminines à Saint James. Lors de ce tournoi féminin, interview vidéo de Amélie Delefolly et Cynthia Beaussart, éliminées en huitième de finale et qui nous viennent de la région Nord Pas de Calais.

En grand prix, belle victoire pour Pierrick Viton face à Richard Lemerre. Un Pierrick Vitton très heureux de sa victoire (interview vidéo). Ont été éliminés en demi-finale, Ludovic Violette (interview vidéo) et Stéphane Mroczkowski. A noter la victoire en quart de finale de Richard Lemerre face à Paul Coldrick et de Ludovic Violette face à Elie Christidis. A noter aussi le bon match de Wilfried Cloué (interview vidéo) face à Paul Coldrick en huitième de finale.

Le dimanche en championnat, certaines victoires ont été acquises dans la douleur, pour preuve, en Elite, les Scorpions qui battent l’Entracte 11 à 9 après avoir été menés 9 à 6. Et les exemples sont multiples. En Nationale 1/B, les Ninjas, premiers de leur division et invaincus, perdent leur rencontre 9 à 11 contre The Black Sheep, classé neuvième. Et en Nationale 1/A le Droopy Pool, premier de sa division et invaincu, perd sa  rencontre contre les Daltons. Les Opens de Calais et des Sables risquent d’être chauds, les bonnes places ne sont pas totalement acquises. Interview vidéo de Romain et Laury, joueurs des Dolphindians, Nationale 1/A.

Enfin, le dimanche, le dernier mot est revenu à Denis Ameline (interview vidéo).

Merci aux organisateurs pour ce magnifique week-end

 

Grand Prix : A classement, après le Grand Prix de St James, Elie Christidis pointe en tête avec 74 points, suivi par Paul Coldrick, Julien Raiwet, Pierrick Viton, Ludovic Violette, avec respectivement, 67, 60,57, 55 points.

Wilfried Cloué, éliminé en huitième de finale par Paul Coldrick. Wilfried était mené 0 à 2 mais il revient à 2 à 2. « J’aurais pu mener 5 à 2, et là j’ai raté le coche, mais derrière, Paul a fait le travail, il est costaud. J’ai le regret de ne pas avoir mené 6 à 3 car cela pouvait tuer le match. J’avais juste à mettre la bille en poche et je ne l’ai pas touché. Finalement c’est sur la belle que Paul a fait la différence. Je n’ai pas de regret, car c’est vrai que jouer Paul c’est pas facile, et arriver à le faire douter c’est bien. J’ai pourtant tout fait pour être un guerrier sur la table. Cela m’apprendra à pas me mettre des coups de chaleur aux moments importants pour gagner. Après le match, Paul m’a dit qu’il avait eu très chaud et qu’il était content d’avoir gagné ».

Ludovic Violette, éliminé en demi-finale face à Richard Lemerre. Ludovic qui élimine en quart de finale Elie Christidis sur la belle et sur le score de 7 à 6, et Julien Raiwet en huitième, 7 à 5. Ludovic compte en tout cette saison deux demi-finales, Opens du Sud et St James, deux quart, à Vivy et Morée, et un huitième à Châtellerault. « En huitième j’étais bien face à Julien Raiwet, le match était serré jusqu’à 5 à 5, puis je me suis détaché pour gagner 7 à 5. Ensuite en quart de finale contre Elie Christidis, c’était un autre match, j’étais moins bien, moins concentré. Elie est un cas particulier, je n’arrive pas à me concentrer face à lui. Lui aussi n’était pas concentré face à moi. Il y avait une étoile au dessus du billard, elle était là pour moi. Elie loupe une bille pour le 5 à 3 pour lui ce qui me permet de revenir à 4 partout. C’était une rencontre très accrochée, très serrée jusqu’à 6 partout. Et nous sommes arrivés à la belle. Je n’avais pas rentré une bille à la casse jusqu’à présent et là, à la casse pour la belle je rentre une bille. Tout se passe bien, je fais un cassé fermé. Ensuite en demi-finale, contre Richard Lemerre, mon étoile n’était plus là. Je perds 7 à 4 contre Richard et je n’ai pas rentré une seule bille à la casse, et contre Richard ça ne pardonne pas. Au classement Grand Prix, avec ma demi, je pense être quatrième. Je suis content de mon parcours et de ma première année de Grand Prix ».

Pierrick Viton, vainqueur du Grand Prix. Pierrick élimine Stéphane Mroczkowski en demi-finale, 7 à 5, Christophe Faurie en quart, 7 à 4, Cédric Santraine en huitième, 7 à 6. Pierrick Viton : « Cela fait 21 ans que je joue au billard et c’est ma quatrième saison en Grand Prix, ma première finale. J’ai fait 4 ou 5 demi-finales mais pas encore de finale. Première finale et première finale gagnée, alors je suis content.  En huitième, contre Cédric Santraine, je mène 6 à 2, et Cédric revient bien dans le match, fait un retour fracassant pour revenir à 6 partout. Mais je remporte la belle. Ensuite en quart, je joue contre Christophe Faurie, pas facile de jouer contre un vieux pote de Bordeaux. Il était un peu fatigué, pas à son meilleur niveau, j’en ai profité, je gagne 7 à 4. En demi, contre Stéphane Mroczkowski, que je n’ai jamais battu en Grand Prix ou en Open, c’était pas facile pour moi d’appréhender ce match. Finalement cela s’est bien passé, il rate la noire 6 à 6, et je gagne le match 7 à 5. J’étais content de me retrouver en finale contre Richard Lemerre, un habitué des Grands Prix et des finales. J’étais sérieux, concentré, appliqué  tout au long de cette finale. Richard, lui, n’a pas eu beaucoup de réussite. Je gagne cette finale 7 à 3 ».

Open National.

Pascal Gressier, joueur des Mortimers 98, vainqueur de l’Open National, face à Fabien Couédon, a fêté son anniversaire, 40 ans, avec cette victoire. Pascal a éliminé en demi-finale Fabien De Marco, et en quart de finale, Christopher Doury.

Pascal Gressier : « tout au long de l’Open j’étais bien dans ma bulle, la fatigue au fil des rencontres je l’ai surtout constatée chez mes adversaires. Je suis resté concentré jusqu’au bout. En finale, contre Fabien, vainqueur à l’Open du Poitou, je n’ai pas eu véritablement d’appréhension, à ce stade là ce sont les meilleurs que l’on retrouve. J’aurais pu aussi tomber contre un Richard Lemerre ou un Christophe Faurie. J’ai commencé par un cassé fermé et cela m’a mis en confiance. Ensuite j’ai vu que Fabien n’était pas dans son meilleur jour, moi j’étais dans ma bulle, concentré. De loin, c’est le meilleur match que j’ai fait ce week-end ».

Le Flyer du vendredi soir a été remporté par Yvan Sknoezeck, joueur des Ducal’s Pool, Division Elite.

Yvan Sknoezeck : « Le Flyer avait mal commencé pour moi, obligé d’aller à la belle pour gagner le premier match. Ensuite jusqu’en finale avec quelques belles pour passer. Ensuite en finale, je tombe contre mon ami et coéquipier Laurent Michard des Ducal’s Pool. Il y avait un enjeu entre nous lors de cette compétition : à l’hôtel il y avait un grand lit et deux petits lits pas pratiques en mezzanine sous le plafond. On s’était dit que celui qui irait le plus loin au Flyer aurait droit au grand lit. Et c’est moi qui ai hérité de ce grand lit. C’est une formule à rééditer puisque cela nous a motivé. A l’Open National, je passe le premier tour, ensuite au deuxième je tombe contre Gilles Matusiak, il me mène 3 à 0 avec deux sèches, je reviens à 3 partout et je perds sur la belle avec ma blanche sortie sur la casse ».

Championnat Elite.

Les Scorpions en Championnat. Ludovic Violette : « Ce week-end on est passé tout près de  la catastrophe. Contre l’Entracte on était menés 6 à 9 et on a réussi à gagner 11 à 9. Christophe Thébault nous a manqué ce week-end, on a tout fait pour se battre pour lui et là cela a marché ». Les Scorpions ont fait 3 sur 3. Victoire contre l’Entracte, les Gunners et le Flann O’Brien. L’équipe des Scorpions est troisième à 4 points des Bull’s Brothers et à 5 points des Txchinkoy’s.

Pierrick Viton : « Je joue dans l’équipe des Bulls Brother’s de Beaumont, pour le moment l’équipe est deuxième, nous jouons pour être dans le carré de tête. »

Hamza Moutmir, capitaine des Wolfs Pool : « Nous sommes une équipe de la région parisienne. Nous avons perdu notre deuxième rencontre contre les Ducs d’Anjou, dans laquelle joue Fabrice Leval. Les Ducs ont pris de l’avance dès le départ, et nous avons fait beaucoup trop d’erreurs pour pouvoir espérer remonter. Et puis les Ducs d’Anjou ne sont pas à leur place, être dans la deuxième moitié du classement ne correspond pas à leur vrai valeur. Elle est composée de très bons joueurs avec beaucoup d’expérience, Leval, Maillet, Bocahut et j’en passe, alors ils ne sont pas à leur place en queue de peloton. Au début du championnat il y avait des équipes qui étaient impressionnées par l’enjeu et au fur et à mesure que le championnat avance, elles sont décomplexées, d’où parfois des rencontres très serrées où tout le monde peut perdre ou gagner. Et tout cela permet de dire qu’un championnat n’est jamais joué d’avance. L’émotion d’une victoire d’une petite équipe est sûrement plus forte qu’une victoire obtenue par une grosse équipe. C’est toute la beauté du sport. Tant que ce ne sont pas des machines qui jouent ça sera toujours comme ça. Pour nous, les Wolfs, ça se passe plutôt bien, nous sommes en haut de tableau, nous avons fait quelques faux pas mais finalement nous ne sommes pas mécontents. Notre but c’est de terminer dans les quatre premiers ».

Xavier Marchessaux joueur des Goos Pool : « Nous avons eu un premier match compliqué pour commencer contre le Fair Play 1. Lors de la deuxième rencontre, juste à côté de nous, les Wolfs Pool étaient en train de perdre leur match contre les Ducs d’Anjou. C’était très important pour nous de battre l’Entracte et de prendre ainsi de l’avance par rapport aux Wolfs. Finalement nous confortons notre place au classement avec deux victoires et un nul contre le Ducal’s Pool ».

 

Championnat Nationale 1/A.

David Cochard, joueur des Droopy Pool 1 : « On vient de perdre contre les Daltons, une très bonne équipe. C’était un match très difficile, très serré jusqu’au bout, ils ont pris de l’avance, on a essayé de revenir, on perd 11 à 9. On garde quand même une petite avance au classement ». Les Droopy Pool 1 clôturent ce week-end avec deux victoires et une défaite.

Championnat Nationale 1/B.

Pascal Gressier des Mortimers 98 est heureux : 3 sur 3 pour l’équipe. Trois victoires contre le Quai 8, le Black Ball et les King’s Pool. Les Mortimers 98 sont cinquième à 4 points des Ninjas qui occupent le fauteuil de leader.

Anthony Babinot des Ninjas, après la rencontre perdue contre les The Black Sheep : « Les Black Sheep ? Ils ont été meilleurs que nous. Ce sont des super mecs, super sympas, et puis ils ont bien joué et comme nous on a baissé de niveau, ça ne peut être que bien pour les autres. On perd 11 à 9, c’est pas beaucoup. Et puis eux ils sont motivés de jouer contre les premiers, ils jouent avec l’envie de prendre des points et de remonter au classement. Quoiqu’on en dise, la poule est très serrée ».

Sony Massias des Ninjas : « Un petit reproche à faire sur la salle, la table 27 dans un coin où on ne peut pas très bien circuler et qui n’est pas tellement éclairée, les luminaires peut être pas assez puissants. La table 28 est plus éclairée. A revoir pour une prochaine fois. Mais autrement la salle est superbe et l’ambiance est bonne ».

Claude Luneau du Buckingham 1 : « 2 victoires et 1 défaite pour le Buck 1 dont 1 victoire 11 à 9 contre les Death’s Angel qui étaient juste devant nous au classement. Mais comme ils réalisent eux aussi 2 victoires et 1 défaite, et bien ils restent juste devant nous, à la différence de matchs gagnés. Le deuxième match gagné 13 à 7 est contre les Has Been qui n'ont jamais réussi à faire de break contre 3 pour nous. Et le dernier match que nous perdons 11 à 9 est contre  les Diam's Pool. Nous menions pourtant 7 à 2 mais 3 breaks pour eux réalisés à la moitié du match nous font perdre ce match, qui pourtant nous tendait les bras. Nous aurions pu, avec 3 victoires, terminer premiers à égalité avec les Ninjas et les Black Ball.

 

Rencontre avec Philippe Bord, un gars du Sud.

Philippe Bord : « je joue dans l’équipe des Mic Mac Pool, équipe que j’ai fondé avec quelques copains en 1994. L’équipe avait été créée en 1994 au Ciborium à St Andiol.  Nous faisons partie de l’Association MCA qui participe aux Championnats AFEBAS. Notre équipe évolue en Nationale 3. Nous avons élu domicile au relais routier d’Avignon. Nous avons même joué en Nationale 2, une saison, avec la région Aquitaine puisque dans le sud cette division n’existait pas. Nous avions terminé quatrième, mais les distances avec cette région étaient trop importantes, et donc financièrement difficile à assumer, il a fallu mettre fin à cette aventure. Nous avons par la suite essayé de construire une division Nationale 2 chez nous mais par manque d’équipes le projet est tombé à l’eau. En ce qui concerne l’Open du Sud, je dis bravo à tous les bénévoles car il y a eu une très bonne organisation. L’équipe type des Mic Mac est la suivante, Patrick Donjon, Pascal Le Lorrec, Franck Noto, Ludo Iacopini, et moi-même le capitaine, Philippe Bord ».

Les points forts à venir à l’Open National de Calais

Championnat Elite. A Calais, grosses journées pour les Txchinkoy’s à Calais.

A noter le match retour, lors de la deuxième journée, des Bull’s Brothers contre les Scorpions. Au match aller, la rencontre s’était soldée par un nul. Et les Txchinkoy’s contre les Goos Pool, à l’aller les Goos Pool avaient perdus 7 à 13. La troisième journée, un autre choc : les Scorpions seront confronté aux Txchinkoy’s. A l’aller, les Scorpions avaient obtenu la victoire 11 à 9. Une victoire des Scorpions freinerait un peu l’envolée des Txchinkoy’s et maintiendrait un peu de suspense, surtout que les Bull’s se tiennent à l’affût à un point des premiers. Le Black Bird, avec 8 points sur 9 possibles récoltés à St James, devront encore se sublimer à Calais (les Bull’s en guise de dessert lors de la troisième journée) pour rester au contact des quatre premiers.

Championnat Nationale 1/A. Le Droopy Pool 1 conserve encore un petit matelas (4 points) malgré la défaite à St James contre les Daltons. Les Daltons, les Crack Tapis et les Black Angels 1 n’ont pas dit leur dernier mot, il reste 7 journées avant la phase 2 et rien n’est joué.

Championnat Nationale 1/B. Ca va être chaud à Calais !

Les Ninjas, Black Ball, Death Angel’s, Buckingham 1, Mortimers 98 1, sont dans un mouchoir à 4 points, sans oublier les Diam’s à 6 points, et le Quai 8 à 8 points vont tous jouer des matchs importants. Dès la première journée, les Ninjas seront confrontés au Black Ball. Les Ninjas auront-ils la pression avant d’affronter le deuxième de la classe ? Auront-ils encore en tête leur déconvenue face au The Black Sheep (défaite 9 à 11) ? Les Ninjas et le Black Ball ont le même nombre de points ! Et dimanche soir on comptera les points !

Les TOP 10 d'Open Mag  Classements qui prennent en compte que le Championnat

TOP 10 Elite

 

 

Nom du joueur

Equipe

Clt

Jeux

Pts

V

D

Diff

1

Paul Coldrick

Txchinkoy’s

0R051

60

 

45

15

30

2

Richard Lemerre

Txchinkoy’s

0R043

54

 

41

13

28

3

Elie Christidis

Bull’s Brothers

0R037

60

 

41

19

22

4

Pierrick Viton

Bull’s Brothers

0R035

58

 

39

19

20

5

Adlaine Abdou

Les Wolfs Pool

0R039

56

 

38

18

20

6

Christophe Faurie

Txchinkoy’s

0R039

56

 

38

18

20

7

Fabien Couédon

Bull’s Brothers

0R032

56

 

37

19

18

8

Christophe Wailly

Les Gunners

0R038

60

 

37

23

14

9

Antoine Storme

Les Scorpions

0R032

60

 

37

23

14

10

Sylvain Lemale

Le Flann O’Brien

0R025

50

 

32

18

14

             

 

 

 

 

             

 

               

 

               

 

               

 

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                  

 

 

 

 

 

 

TOP 10 Nationales 1 groupes A et B
 

Nom du joueur

Equipe

Clt

Jeux

Pts

V

D

Diff

1

Philippe Constantin

Buckingham 1

0R029

54

 

40

14

26

2

Kévin Godeau

Le Diam’s Pool

0R024

60

 

41

19

22

3

François Catalan

Les Black Ball

0R023

60

 

39

21

18

4

Alexandre Vailland

Droopy Pool 1

0R017

56

 

37

19

18

5

Cédric Santraine

Les Black Ball

0R033

54

 

36

18

18

6

Sébastien Leclercq

Les Daltons

0R026

36

 

27

9

18

7

Cédric Chabalier

Le Diam’s Pool

0R020

60

 

38

22

16

8

Florian Amiaud

Droopy Pool 1

0R030

56

 

36

20

16

9

Vivien Leconte

Les Bull Dog’s

0R027

56

 

36

20

16

     10

Stéphane Mouchard

Les Ninjas

0R020

50

 

33

17

16