Open National de Vendée

Le carnet d'Antoine - Les Sables D'Olonnes

Le Carnet d’Antoine

Open National de Vendée

Les Atlantes, salle du Casino des sables d’Olonne, 2, 3 et 4 mars 2018

« Quel paysage magnifique, au ressac de vagues écumantes, de cette plage désertée de baigneurs frileux inexistants, au bruit de lames brisées de cette marée au fort coefficient ».

Christophe Zanelly, du Team Crazy Pool

slide 06Un week-end au bord de la plage des Sables d’Olonne, c’est cela l’Open National de Vendée ! Un des meilleurs Opens du circuit AFEBAS. Un Open National organisé dans l’enceinte même du Casino des Sables, avec vue sur la mer, une bande de bénévoles aux petits soins sans oublier Patricia et Marc aux commandes, un mélange subtil très bien réussi qui permet de mettre en avant notre sport. Bravo à Marc et Patricia, qui sont toujours à l’écoute pour améliorer encore plus les conditions de jeu et d’accueil.

Mise en bouche dès le vendredi soir avec les habituels tournois NC et Coupe de Vendée. Un bon entraînement en prévision de l’Open National du lendemain.

Open National de Vendée

Victoire de Mickael Guichet, des Choucas, face à Kévin Lefrançois, des Ducal’s Pool.

Ont été éliminés en demi-finale, Ludovic Violette par Mickael Guichet et Bruno Carré par Kévin Lefrançois.

Ont été éliminés en quart de finale, Richard Lemerre, Jean Ludovic Gossez, Yvan Sknoezeck et Christophe Thomas.

En seizième de finale, la répartie de Marc Stubley qui doit jouer Mickael Guichet : « On peut pas changer le tirage ? »

Mickael Guichet, vainqueur de l’Open National :

« Très content de ma victoire d'autant plus que ça me replace dans la course à la montée en Grand Prix. J'étais très motivé car en plus je savais que mes deux enfants et mon épouse pouvaient venir me voir le dimanche si j'étais en finale et ce fut le cas.

La finale : Dès les premiers coups de Kevin, j'ai constaté qu'il était très nerveux.
La première partie, il part à la ferme derrière ma casse et manque de peu la noire poche du milieu. Je gagne finalement la partie.

Cette partie qu'il devait gagner lui aurait certainement permis de se libérer. Ensuite sur la seconde partie, il rentre la blanche à la casse et je ferme. Il n'a pas raté grand chose mais a manqué un peu de réussite et moi j'ai su en profiter. Ce n'était pas un grand match mais gagner devant mes proches était important pour moi. Merci à mon équipe "Les choucas" pour leurs encouragements.

L’organisation : Je ne connaissais pas cette salle car à mon "époque", l'open de Vendée se déroulait aux Oudairies à La Roche Sur Yon, mais si on a perdu en espace on a gagné en cadre avec une vue imprenable sur le remblai et situé en plein cœur de la ville et proche du port. C'est une très belle salle. Si j'avais une critique à faire ce serait au niveau du bar ;

il manque de la place autour ce qui bloque la circulation. Sinon l'organisation est comme à chaque fois bien gérée. Je remercie Marc Coupannec et toute son équipe pour l'organisation.
Je tiens aussi à remercier Antoine pour tout le travail qu’il réalise sur les Opens Nationaux. C'est du bon boulot !!! Rendez-vous à Paris en espérant faire encore mieux qu'à Châtellerault en Grand Prix ».

Kévin Lefrançois, finaliste de l’Open National :

« Un tableau relevé, mais je me suis facilité la tâche en faisant pas mal de sèches. En demi-finale face à Bruno Carré je suis mené 1 à 3. Je gagne finalement à la belle. Pour la finale j’étais moins bien et Mickael très fort ».

 

Grand Prix de Vendée

Ou quand deux anciens Txchinkoys se retrouvent !

Victoire de Paul Coldrick face à Christophe Faurie

Ont été éliminés en demi-finale, Frédéric Dionet par Paul Coldrick et Adlaine Abdou par Christophe Faurie.

Très belles performances des non permanents.

Julien Renoux, des Scorpions, qui passe l’obstacle de Fabien Couédon à la belle, 7 à 6, pour ensuite rencontrer Christophe Faurie. Julien Renoux a quand même fait trembler Christophe Faurie avant d’abdiquer, 5 à 7. Julien Renoux en passe de réussir sa meilleure saison ?

Teddy Parmentier, de la Firme, s’arrête en quart face à Adlaine Abdou après avoir éliminé Cédric Santraine au tour précédent.

Teddy Parmentier, non permanent au Grand Prix de Vendée :

« Perdu en quart du Grand Prix avec un super niveau de jeu au premier tour et au deuxième tour c'était Adlaine Abdou contre Adlaine Abdou . J'étais absent sur ce match .Lui a bien joué, super mentalité ,j'adore ».

Paul Coldrick, vainqueur du Grand Prix de Vendée :

« A 5 à 0 pour moi j’y croyais mais avec Christophe c’est jamais fini… Après Christophe remonte bien. Je me suis bien remis dans le match, j’ai pris ma chance… J’ai gagné, cela fait plaisir ».

Christophe Faurie, finaliste du Grand Prix de Vendée :

« J’ai été mené 0 à 5 alors ça été compliqué de revenir dans le match. Autrement, jouer ici c’est génial, un cadre superbe ».

Tournoi féminin

En finale se retrouvent deux championnes au palmarès prestigieux, Karine Cruz et Séverine Titaux. Et c’est finalement Séverine Titaux qui remporte le tournoi de Vendée.

Ont été éliminées en demi-finale, Isabelle Vaudaux par Karine Cruz et Béatrice Coutagne par Séverine Titaux.

Séverine Titaux, vainqueur du tournoi féminin :

« La salle et le cadre étaient vraiment magnifiques et les bénévoles très souriants et accueillants. C'est un réel plaisir de participer à ce tournoi. Je suis très contente d'avoir gagné, j'ai eu de la réussite, ce qui n'a pas été le cas de Karine, et je pense que c'est ce qui a fait la différence. Ce fut une finale que j'ai vraiment appréciée car Karine est une attaquante et le jeu a toujours été dans ce sens. Merci également aux autres compétitrices qui ont contribué à la bonne ambiance de ce tournoi. Merci Antoine pour votre engagement pour ce sport. Bises »

Karine Cruz, finaliste du tournoi féminin :

« Alors en premier je tiens à féliciter les organisateurs et les bénévoles pour leur gentillesse, c’est vraiment un très bel Open. Pour ma part, je suis contente de mon parcours, déçue d’avoir perdue, mais Séverine a très bien joué. Bravo à elle !! »

Tournoi espoirs

Deux champions pour cette finale, la relève est bien là !

Victoire de Jessy Fèvre face à Lucas Butraud.

Jessy Fèvre, vainqueur du tournoi espoirs :

« L'Open National s'est déroulé dans une grande salle spacieuse et bien éclairée. Ma finale s'est bien passée, je fais malheureusement quelques erreurs et l'une d'elle me coûte une partie, C'est alors que Lucas revient à 1 partout. Je me suis concentré rapidement, j'enchaîne les matchs et je gagne cette finale sur le score de 5-1. Je suis heureux d'avoir représenté la Vendée, je félicite Lucas pour son parcours, et j'espère jouer avec lui à la finale des champions à Gien ».

Lucas Butraud, finaliste du tournoi espoirs :

« J'ai commencé par une mauvaise entame de match, je suis revenu à 1 partout, et puis j'ai lâché prise au fur et à mesure et fini par ne plus me concentrer sur le jeu, perdre des parties. Tout cela s’est enchaîné très vite. Je tiens quand même à féliciter Jessy qui a très bien joué. Bravo à lui .

Le cadre dans lequel nous avons évolué est superbe .C'est une salle très grande et très jolie et c'est très agréable de jouer là-bas. A refaire. »

 

Championnat

Elite :

Poule A : Carton plein pour les Scorpions, victoires face au Goos Pool, 15 à 5, au Black Ball, 11 à 9, aux Bull’s Brothers, 11 à 9. La victoire face aux Bull’s Brothers est la plus importante car elle permet de prendre trois points d’avance sur eux. Le championnat n’est pas encore terminé mais les Scorpions ont gagné une première bataille et il va falloir aller les chercher. Les Scorpions ? Qui s’y frotte s’y pique !

Les Ducal’s Pool, avec deux victoires face au Billard Passion, 11 à 9, au Goos Pool, 12 à 8 et un nul face au Black Ball, sont à l’affût du moindre faux pas des Scorpions.

A Morigny à suivre les gros matchs du jour : les Ducal’s Pool face aux Scorpions ! Ensuite, journée suivante : les Ducals Pool auront pour adversaires les Bull’s Brothers ! Les cardiaques, restez chez vous !

Poule B : Carton plein pour le Droopy Pool avec trois victoires face au Black Bird, 16 à 4, aux Gunners, 11 à 9, au Txchinkrazy, 14 à 6.

La Firme et le Droopy Pool semblent être des prétendants sérieux pour le maintien, mais dans le rétro il y a du monde…

Nationale 1 :

Poule A : Carton plein pour le New Team avec trois victoires, 15 à 5 face au Flann O’Brien, 12 à 8 face aux Daltons, 11 à 9 face à l’Entracte.

L’Entracte avec deux victoires, dont une face aux Choucas, revient dans la course à la montée.

Les Choucas, à part le faux pas face à l’Entracte, continuent sur leur lancée.

Poule B : Le Saintais et les Ducs d’Anjou reviennent très fort avec deux victoires et une défaite. Est-ce l’air de la mer en Vendée ? Tout n’est pas perdu pour ces deux équipes qui se rapprochent du ventre mou du classement.